Vidéo pédagogique

Les vidéos sont ciblées sur l’apprentissage du tchèque langue seconde. Elles s’adressent donc aux ressortissants étrangers vivant en République tchèque qui ont besoin de se servir du tchèque au quotidien. Les vidéos mettent en scène des situations où l’étranger entre en communication formelle avec les Tchèques. En même temps, elles ont pour but de stimuler les apprenants à communiquer en dehors de ces situations formelles. L’idée qui sous-tend ces documents est que les étrangers ne peuvent pas bien s’intégrer dans la société si leur communication informelle se limite aux contacts à l’intérieur de leur communauté.

Les vidéos couvrent les sujets suivants : Logement (3 situations), Situations d’urgence, Soins médicaux et assurance-santé (3 situations), Contact avec la police, Travail, Contact avec les autorités, Voyages, Cadre de vie et météo (2 situations), Contacts avec la société tchèque (2 situations). Deux vidéos ont été créées pour chaque sujet : une correspondant au niveau A1, et l’autre, au niveau A2. En outre, toutes les vidéos sont disponibles sans sous-titres ou avec des sous-titres tchèques.

Les vidéos pédagogiques ont été conçues afin d’aider l’apprenant à maîtriser des situations de communication, tant dans la phase réceptive que dans la phase productive. Certaines vidéos sont accompagnées de fiches pédagogiques où les enseignants peuvent trouver des conseils et des activités concrètes rattachées à ces vidéos. Ces fiches seront progressivement ajoutées de sorte que chaque vidéo en comporte au moins une. Toutes les fiches sont téléchargeables dans les formats doc et pdf ; elles sont accompagnées de corrigés (Corrigé A1Corrigé A2). Le format doc, éditable, permet à l’enseignant de modifier la fiche en fonction de ses priorités et des besoins de la classe. Une fois modifiées, ces fiches pédagogiques peuvent donc être utilisées à d’autres fins que celles qui ont été poursuivies lors de leur création. L’enseignant peut, par exemple, sélectionner un ou plusieurs exercices et les intégrer dans son programme pédagogique. C’est aussi pour cette raison que les fiches pédagogiques sont avant tout destinées aux enseignants et que leur utilisation par les apprenants nécessite des instructions préalables. Plutôt qu’une méthodologie détaillée, les fiches comportent un choix de conseils et d’idées qui incitent l’enseignant à la créativité. L’utilisation des vidéos et des fiches pédagogiques présuppose une certaine expérience de la part de l’enseignant.

Sujets :

Combien de vidéos sont disponibles et quelles sont leurs caractéristiques ?

Les vidéos présentent 15 situations à deux niveaux différents : A1 et A2. Il y a donc en tout 30 vidéos. Les deux niveaux de difficulté sont censés démontrer que, en augmentant sa compétence linguistique, l’étudiant devient plus autonome. Cette autonomie permet de réduire le coût de l’assistance linguistique, tout en renforçant le potentiel du ressortissant étranger à s’intégrer dans la société tchèque. Les vidéos ont été conçues pour motiver l’étranger à surmonter sa peur du contact avec les Tchèques, lui montrer une des façons possibles d’apprendre le tchèque, ainsi que lui permettre de compenser sa connaissance encore imparfaite de cette langue.

Quels sujets sont traités dans les vidéos ?

Toutes les vidéos mettent en scène des situations où l’étranger entre en communication formelle avec les Tchèques. Elles se rapportent aux sujets suivants : Logement, Situations d’urgence, Soins médicaux et assurance-santé, Contact avec la police, Travail, Contact avec les autorités, Voyages, Cadre de vie et météo, Contacts avec la société tchèque.

Le choix des sujets répond aux besoins des ressortissants étrangers demandeurs de permis de séjour permanent, qui constituent le groupe cible. Par exemple, dans la vidéo consacrée au sujet « Logement », on apprend non pas à réserver une chambre d’hôtel, mais à résoudre un problème avec son propriétaire. Dans la vidéo « Travail », on apprend à demander une modification de ses horaires de travail pour pouvoir passer son examen de tchèque. Dans la vidéo « Contact avec les autorités », les questions concernent un formulaire à remplir.

Comment les vidéos ont-elles été conçues ?

Le point de départ pour la création des vidéos a été le Référentiel du tchèque aux fins de l’examen de langue tchèque en vue de l’obtention du séjour permanent en République tchèque – niveaux A1, A2. Les documents tiennent compte des besoins linguistiques réels des étrangers, ainsi que de l’expérience des auteurs des vidéos avec l’enseignement du tchèque langue seconde.

À qui les vidéos s’adressent-elles ?

Les vidéos sont des supports pédagogiques destinés aux étrangers vivant en République tchèque qui utilisent le tchèque au quotidien. Elles peuvent être employées dans des cours de tchèque langue seconde.

Quel est l’intérêt pédagogique de ces documents ?

Chaque vidéo met en scène une situation de communication authentique dans son intégralité : l’apprenant peut ainsi découvrir des structures linguistiques en situation et dans leur contexte socio-culturel.

Les étrangers peuvent voir et entendre différents locuteurs, avec leurs différents styles d’expression. Les vidéos sont accessibles à tous les apprenants, indépendamment de leur niveau de tchèque. Elles ne nécessitent pas la connaissance d’une langue de médiation. Puisque la situation de communication est visible, il n’est pas nécessaire de présenter le contexte verbalement, chose souvent difficile, voire impossible, notamment dans le cas des débutants ne maîtrisant pas la langue de médiation.

Les vidéos présentent des situations qui sont difficiles à intégrer dans des cours de tchèque et qui sont généralement absentes des méthodes de langue.

Les vidéos sont polyvalentes en ce sens que chaque situation de communication permet aux étrangers d’acquérir plusieurs compétences. En plus des cadres thématiques (pharmacie : médicaments, prescription, à jeun, rhume, toux…), elles développent également des fonctions communicatives (demande, question, excuse, remerciement, vérification d’une information…).

Les vidéos apportent un enrichissement au programme pédagogique. Elles invitent les apprenants à des activités collectives, tout en leur permettant de découvrir la vie de tous les jours.

Les vidéos servent de support authentique à la pratique de stratégies de communication dans différentes situations du quotidien (demander quelque chose, présenter ses excuses, vérifier si on a bien compris…). En présentant les gestes et les attitudes typiques qui accompagnent la communication, elles permettent aux apprenants de découvrir les différences interculturelles.

Un des objectifs de ces vidéos est de rappeler que la communication au niveau A1 n’est pas aisée sans la coopération d’un interlocuteur tchèque et que la contribution active de cet interlocuteur est la clé d’une communication efficace.

Comment intégrer les vidéos et les fiches pédagogiques dans l’enseignement ?

  • L’enseignant doit se familiariser au préalable avec le contenu et la finalité de la vidéo. Le descriptif fourni, précisant les compétences que la vidéo est censée développer, peut lui faciliter cette tâche.
  • Avant d’intégrer la vidéo et la fiche pédagogique dans ses activités en classe, l’enseignant doit fixer un objectif pédagogique précis et s’assurer que la vidéo permet de l’atteindre.
  • Les étudiants doivent comprendre pourquoi ils visionnent le document vidéo. Avant de commencer, l’enseignant doit leur donner des consignes précises.
  • Il est recommandé de prévoir des activités pédagogiques avant, pendant et après le visionnage.
  • Dans un premier temps, l’enseignant devrait expliquer aux apprenants la thématique développée dans le document vidéo, afin d’orienter leurs attentes. Ensuite, il peut présenter le vocabulaire nouveau et les expressions clés contenues dans la vidéo. Il importe d’éviter que les apprenants, confrontés à un document trop difficile, soient frustrés. Une bonne organisation de la leçon et des activités joue dès lors un rôle crucial.